FLASH INFOS Le Ministère de la Ville a Organisé les 27 et 28 Février 2020, en prélude au Sommet Afrique-France 2020 sur les Villes Durables de Bordeaux , les Rencontres d'Abidjan sur les Villes Durables (RAVD) au Sofitel Hôtel Ivoire.
Vous êtes ici : Accueil / Actualité ALLOCUTION DE M. FRANÇOIS ALBERT AMICHIA, MINISTRE DE LA VILLE, A L’OCCASION DU WEBINAIRE SUR LE THEME « LES MINISTRES AFRICAINS EN CHARGE DE LA VILLE, ACTEURS CENTRAUX POUR ACCOMPAGNER LA SORTIE DE CRISE DU COVID-19 »

ALLOCUTION DE M. FRANÇOIS ALBERT AMICHIA, MINISTRE DE LA VILLE, A L’OCCASION DU WEBINAIRE SUR LE THEME « LES MINISTRES AFRICAINS EN CHARGE DE LA VILLE, ACTEURS CENTRAUX POUR ACCOMPAGNER LA SORTIE DE CRISE DU COVID-19 »

par le / 0 Commentaire(s) / 5378 vues / Ven 26 Juin 2020

Mesdames et Messieurs les Ministres, mes chers collègues ;

Monsieur le Président de CGLU ;

Mesdames et Messieurs les Directeurs des Institutions de financement des collectivités locales ;

Mesdames et Messieurs les partenaires techniques et financiers ;

Monsieur le Directeur exécutif du FMDV ;

Monsieur le Secrétaire Général de CGLUA ;

Je tiens avant tout propos à saluer l’initiative de sa Majesté le Roi du MAROC exhortant à la coopération et à l’échange entre les peuples africains en vue de faire face à la pandémie du Covid-19.
C’est en effet dans ces moments difficiles que nous devons faire preuve de solidarité et d’entraide en renforçant la coopération entre nos états, afin de pouvoir assister nos peuples, en ne laissant personne de côté, en particulier les personnes les plus vulnérables, notamment, les personnes du 3eme âge, les femmes et les jeunes, dans nos centres urbains et nos campagnes.

En tant que Ministre de la Ville de la République de COTE D’IVOIRE, je me réjouis que cette réunion s’inscrive également dans la continuité de ce que nous avons lancé ensemble en Février dernier lors des Rencontres sur la ville durable d’Abidjan avec le soutien du FMDV, à travers l’annonce de l’alliance des Ministres de la ville avec le soutien du Royaume du MAROC et de la FRANCE.
C’est pour moi l’occasion de remercier Madame la Ministre du Maroc Nouzha BOUCHAREB pour son engagement à faire vivre cette alliance.
Cette alliance est nécessaire à plusieurs niveaux, elle nous permettra :
? De définir des positions partagées sur la ville durable pour les faire valoir au niveau international et national ;
? De définir ensemble ce que peuvent ou doivent être des programmes nationaux en faveur de la ville durable ;
? De promouvoir la coopération et un échange de pratiques inspirantes entre pairs et avec nos partenaires : élus locaux, bailleurs de fonds, agences des Nations Unies, professionnels de l’urbain ;

Le groupe de pays frères qui se réunit aujourd’hui avec nos partenaires techniques et financiers en est le socle. C’est pourquoi, je tiens à remercier à nouveau chacun d'entre vous pour vos efforts en faveur de la mise en place de cette alliance.

Qui aurait pu imaginer que lorsque nous nous sommes réunis à Abidjan fin Février, nous nous retrouverions dans une telle situation moins d’un mois plus tard, frappés par le Covid-19 dans nos habitudes et le fonctionnement de nos villes ? Avec le recul, les enjeux que nous avons identifiés durant ces deux journées, les engagements que nous avons pris à travers la déclaration d’Abidjan sont d’autant plus prégnants aujourd’hui en pleine crise sanitaire mondiale. Nous le savons, les villes sont au cœur du développement économique, du développement humain, de l'innovation et du développement durable. C’est bien à travers des villes durables, inclusives et résilientes que nous ferons face aux enjeux mondiaux ! Aujourd’hui, il nous faut penser à la sortie de la crise. Elle devra se faire avec une vigilance non négligeable et non négociable.
Cette sortie de crise doit se donner à voir comme une occasion pour nous d’agir, d’agir ensemble pour remettre la ville durable au cœur du développement de nos pays.
Les élus locaux ont été partout dans le monde au premier plan de la lutte contre la pandémie pour répondre aux besoins immédiats de nos populations et encadrer les actions initiées par nos Gouvernements.
Et j’ai particulièrement été frappé, comme beaucoup d’entre vous, j’en suis convaincu, de constater la formidable résilience des acteurs locaux, qu'ils soient des entreprises, des communautés locales ou de simples citoyens : beaucoup ont souhaité participer à leur niveau à la lutte contre le Covid, en apportant une solution venant compléter l’action de l’Etat, qui a parfois semblé insuffisante pour répondre à une crise si inattendue.
C’est l’écosystème de la ville qui s’est rappelé à tous, et c’est désormais, en intégrant toutes ces énergies existantes à l'échelle locale que nous construirons des solutions sur le long terme.
Permettez-moi, à ce stade de mon propos de saluer CGLU et CGLUA, qui n’ont cessé de rappeler et d’agir en faveur du renforcement de la capacité d’agir des pouvoirs locaux.

Mesdames et Messieurs, vous le savez, pour construire les villes durables de demain, l’une des préoccupations majeures des Gouvernements nationaux et locaux, demeure la question du financement.
Cette question est d’autant plus aigüe dans le contexte de crise économique sans précédent que nous traversons et qui nous affectera pour plusieurs années. Il est cependant heureux de constater que le monde entier parle de solidarité et de mutualisation des efforts et des moyens pour relancer l’économie et le développement.

En effet, c’est en engageant un dialogue constructif mobilisant l’ensemble de l’écosystème de la ville que nous arriverons à identifier les solutions possibles et adaptées à nos contextes et à nos territoires. Et, c’est pourquoi, je me réjouis de la présence à nos côtés de nos partenaires techniques et financiers que sont la Banque Mondiale, la Banque Africaine de Développement, l’Union Européenne, l’Agence Française de Développement, ce soir.
Vous êtes les premiers partenaires régionaux et internationaux engagés sur la ville et nous vous en remercions. Et nous vous demanderons de faire plus encore avec nous, à travers des programmes structurants sur le long terme en faveur de la ville.

Nous devons aujourd'hui construire des solutions nationales permettant aux Ministères sectoriels, aux institutions de financement des collectivités locales, aux associations nationales de collectivités, d'œuvrer ensemble pour des villes durables.
C’est par l’échange, le dialogue et la coopération que nous identifierons les mesures d’accompagnement du développement de nos villes répondant aux besoins de nos territoires.

Madame la Ministre,
Chers collègues, et
Chers partenaires,

C’est sur ces notes d’espoir que je voudrais nous souhaiter, des discussions fructueuses qui aboutiront à des recommandations opérationnelles pour relever le défi de la phase de relance post- Covid-19.

Je vous remercie !

mdv@ville.ci
www.ville.ci


0 Commentaire(s)

Ajouter un Commmentaire a ce article

NB: Votre Email ne sera pas publié